10 JUIN 2022 – Séance #6 Retisser le collectif

10 juin 2022, 9H | Séminaire « Instituer le collectif dans la création : entre discours et pratiques ».

Séance #6 – Retisser le collectif

La sixième séance de ce séminaire Retisser le collectif se tiendra en distanciel et en présentiel le vendredi 10 avril à 09h00 dans la Salle Jacques Léonard, Bâtiment A, Université Rennes 2 (3e étage). À partir des travaux qui opèrent une réévaluation des auctorialités stables par la recherche des relations et des apports qui concourent à construire l’identité artistique, il s’agira de s’intéresser aux discours critiques qui viennent redistribuer les contributions et les collaborations dans la création. Élargir les définitions de la création collective ouvre ainsi la voie à un examen et une identification des groupes ou des communautés qui ne rendent pas nécessairement publiques leurs expériences de collaboration. Ainsi, cette extension des frontières de la notion de collectif en art permet d’appréhender et penser la création collective où elle n’est pas forcément revendiquée. Reprenant les propos de René Passeron qui déclare que « l’emprunt est dans le temps comme dans l’espace, une sorte de collaboration », comment penser des filiations, des enchevêtrements et des lignées qui reconfigurent des lectures de la création artistique par un regard rétrospectif, la redéployant dans une histoire collective ?

 

Lieu :  Salle Jacques Léonard, Bâtiment A, Université Rennes 2 (3e étage).

Organisation : groupe de recherche ALEF 

En distanciel et en présentiel : par mesure de sécurité, nous pouvons communiquer le lien Zoom et les identifiants de la visioconférence uniquement par message privé en nous contactant via notre adresse mail : labo.alef@gmail.com ou via notre compte Twitter @LaboAlef. 

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

Matin :

 
9h • Quelle organisation collective derrière la figure d’Álvaro Siza ? – Delphine Bresson Antognoli, architecte et doctorante en architecture, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville.

10h • L’équipe son au sein du collectif cinématographique : quelle est la place et le statut du professionnel dans le processus créatif ? – Camille Pierre, doctorante en études cinématographiques, Université Toulouse Jean Jaurès. (Intervention déprogrammée)

11h15 • (Autres) modes d’une littérature collective
Ligia Tudurachi, chercheuse à l’Institut de Linguistique et d’Histoire Littéraire « Sextil Puscariu » de l’Académie Roumaine à Cluj-Napoca

Après-midi :
14h15 – 16h • Panel « L’auctorialité collective et sa digitalisation : l’exemple des “censureˮ de l’académie des Alterati (Florence, 1569 — ca. 1630) »
14h15 • Les aléas du collectif académique au prisme du registre d’activité des Alterati (BMLF Ashburnham 558.1 et 558.2) : “libri”,“scelte” et tensions interpersonnelles au sujet des “censure” poétiques dans les “atti” de l’académie entre 1569 et 1606 – Déborah Blocker, Professor of French and affiliated faculty in Italian Studies, University of California Berkeley.
15h • Lo sviluppo delle pratiche collaborative degli Alterati nelli BMLFAshburnham 560 e 561 – VeronicaVestri, archiviste paléographe et dottoressa en Histoire médiévale, Prato.
16h • Travail collectif – ou poétique collective ? Quelques réflexions sur les activités de «censure» des Alterati à partir du BMLF Ashburnham 561 – Ulrike Schneider, professeure en études romanes, Freie Universität, Berlin.

 

Coordination : Priscilla Bittencourt-Biassi, Alexandre Dupont & Sophie Lorgeré



Citer ce billet
Sophie Lorgeré (2022, 10 juin). 10 JUIN 2022 – Séance #6 Retisser le collectif. Groupe de recherche ALEF. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qomz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.