Tous les articles par barbaraservant

Explorer les différents espaces de l’enquête – Séance 6 – Investir l’œuvre, le récepteur comme enquêteur.

Séance 6 – 8 octobre 2015 : Investir l’œuvre, le récepteur comme enquêteur.

Séance Coordonnée par Barbara SERVANT (Littérature comparée, Cellam Rennes 2) et Sophie LORGERE (Cinéma, Rennes 2)

Peut-on considérer que les œuvres ouvertes et/ou ludiques, appelant une activité de reconstruction, un parcours de la part du récepteur, postulent un spectateur-lecteur enquêteur ? En quoi l’enquête du spectateur-lecteur le conduit-elle à recréer l’œuvre ?

 Gaëlle Debeaux (Littérature – Rennes 2) : Parcourir l’œuvre, est-ce l’enquêter ? Le cas de la lecture de l’hypertexte de fiction


Estelle Mouton-Rovira (Littérature – Paris 7) : Textes ludiques, textes trompeurs : straté- gies de lecture du lecteur-enquêteur


Estelle Mouton-Rovira (Littérature – Paris 7) : Textes ludiques, textes trompeurs : stratégies de lecture du lecteur-enquêteur

 La communication d’Estelle Mouton Rovira s’articule autour de trois fictions philologiques, L’œuvre posthume de Thomas Pilaster d’Eric Chevillard, La Réfutation majeure de Pierre Senges et La déconfite gigantale du sérieux d’Arno Bertina (Pietro di Vaglio), qui reproduisent le dispositif d’édition d’un texte et jouent sur l’identité de l’auteur.

En introduction, Estelle fait un point sur les théories de la lecture (Ingarden, Iser, M. Charles, U. Eco, P. Ricoeur, M. Picard) pour montrer comment elles ont accentué l’idée que le lecteur peut être enquêteur en valorisant son activité. En ce sens, elle souligne l’importance de la métaphore de l’enquête pour parler de la critique littéraire en rappelant qu’au milieu du 19e siècle, la découverte de la critique littéraire s’accompagne d’un grand mouvement de valorisation de l’enquête. Il existe en effet une parenté formelle entre lecture et enquête ; interprétation et enquête (cf Ginzburg).

Continuer la lecture de Explorer les différents espaces de l’enquête – Séance 6 – Investir l’œuvre, le récepteur comme enquêteur.