À propos

Ce carnet de recherche est destiné aux activités d’ALEF (Arts, Littératures, Échanges, Frontières), un laboratoire interdisciplinaire constitué de jeunes chercheurs de l’Université Rennes 2.

Fondé en 2011, ALEF est le fruit de la rencontre entre les doctorants des laboratoires Arts : pratiques & poétiques (EA3208), du CELLAM/Centre d’études des langues et littératures anciennes et modernes (EA3206) puis d’Histoire & critique des arts (EA1279).

L’argumentaire scientifique fondamental est la vocation de réunir des jeunes chercheurs afin de mener une recherche collective, interdisciplinaire, exigeant la confrontation de méthodologies et de bases bibliographiques différentes. À partir d’une notion transdisciplinaire, les activités d’ALEF s’attachent à observer les glissements méthodologiques et théoriques entre les ancrages disciplinaires de chacun de ses membres afin d’en dépasser les divergences et les appréhender dans une perspective transversale. L’enjeu est donc de permettre à des jeunes chercheurs de se réunir autour d’un projet commun, indépendamment de leurs laboratoires de rattachement respectifs en ayant l’opportunité de promouvoir leur travail.

Les recherches conduites au sein d’ALEF s’organisent autour de cycles de séminaires et de journées d’étude. Le premier cycle de recherche prenait pour objet « L’archive & la création » et s’est déroulé sur en deux temps, sur la période 2012-2014. La première année (mars-décembre 2012), intitulée « De l’œuvre à l’archive, de l’archive à l’œuvre » fut le moment d’une exploration des différentes acceptions et appropriations du terme « archive ». Partant de cette notion, il fut question d’étudier ses rapports avec les arts et la littérature dans l’espace contemporain et d’analyser les manières dont la création artistique pouvait s’approprier l’archive comme matériau premier. La seconde année dédiée à cette thématique avait pour titre Archive et création : entre ordre et désordre (2013-2014) et s’attachait plus spécifiquement au classement archivistique de la création et d’en mesurer l’impact sur le travail du chercheur en art. Conjointement à ces 9 séances de séminaire, ALEF a organisé deux journées d’études, en juin & février 2013, respectivement intitulée Archive et création : détournement, falsification, manipulation et L’artiste face à ses archives. Les actes de l’ensemble des activités relatives à cette thématique sont en cours de publication. Le prochain cycle bisannuel interrogera la notion de « l’enquête » et débutera par un séminaire de 7 séances réunie sous le titre de Explorer les différents espaces de l’enquête : cheminements et reconstitutions.

Arts, littératures, échanges, frontières