Journée d’étude L’artiste face à ses archives – Programme

Journée d’étude 2013 « L’artiste face à ses archives »

en collaboration avec le laboratoire d’études théâtrales, APP, Rennes 2

2 février 2013, Université Rennes 2

Quels sont les usages esthétiques et politiques de l’archive et de la trace ? Pour « rêver le passé » (Bergson, Matière et mémoire, 1896), les artistes contemporains inventent des formes qui permettraient de fixer la vie théâtrale qui fut un jour la leur. Pour ce faire, ils inventent aussi bien des spectacles que les traces qui seront ensuite érigées au rang de signes, ceci pour permettre l’accès, par-delà le produit fini, aux multiples processus qui conduisirent leur geste créateur. Jusqu’où et comment l’artiste invente-t-il les traces de ses propres créations ? Comment l’artiste pense-t-il, organise-t-il, imagine-t-il les traces que ses œuvres laisseront à la postérité ? Quels supports utilise-t-il pour ce faire (cahiers de répétition, captations vidéo, photographies, mémoire incorporée des acteurs, mémoires des spectateurs, etc.) ? La trace et l’archive ne sont-elles pas éminemment subjectives dès lors qu’elles servent une fiction ? Comment ces traces se font-elles le matériau des créations à venir ? En quoi l’archive est-elle le gage d’un renouveau artistique ? En quoi la tradition peut-elle être la source de l’invention ? Comment l’archive permet-elle la transmission ?

Programme

Alain Michard : intervention et présentation d’archives de ses créations. Modération : Ophélie Naessens (doctorante en Arts plastiques)
Alain Michard est chorégraphe et artiste visuel. Les projets qu’il développe peuvent prendre la forme de pièces, d’expositions, de films, de projets hybrides (de la performance-conférence à l’installation) pour la scène, l’espace d’exposition ou l’espace public. S’il crée des pièces chorégraphiques, des pièces sonores et des promenades « sensorielles », il réalise également des films, à la frontière entre le documentaire et la fiction.

Nathalie Boulouch : Présentation de son livre, La performance : entre archives et pratiques contemporaines, (Presses Universitaires de Rennes). Modération : Lise Lerichomme (doctorante en Arts plastiques)
Nathalie Boulouch est Maîtresse de Conférences en histoire de l’art contemporain et photographie à l’université Rennes 2. Ses travaux portent sur les problématiques liées à la couleur (théories, esthétique, réception), en particulier dans le domaine de la photographie (XIX-XXe siècle), ainsi que sur les rapports entre art contemporain et photographie.

Pascal Bouchez : intervention et présentation d’archives de la Métaphore. Modération : Simon Daniellou (doctorant en études cinématographiques) et Alexandra Gaudechaux (doctorante en études théâtrales).
Après des études d’audiovisuel et de théâtre, Pascal Bouchez mène une carrière de réalisateur télévisuel durant plusieurs années. Il fait partie de l’équipe du Théâtre National de Lille (La Métaphore) durant sept ans. Il est aujourd’hui Maître de Conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Il a notamment écrit Filmer l’éphémère. Récrire le théâtre (et Mesguich) en images et en sons (Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2007).

Organisation

Laboratoire d’Études théâtrales, équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques, EA 3208, université Rennes 2.
Laboratoire de doctorants ALEF, équipes d’accueil « Arts : pratiques et poétiques », EA 3208, et « CELLAM », EA 3206, université Rennes 2.

Contacts
Sophie Lucet : sophie.lucet@neuf.fr
Jeanne Le Gallic : jeanne.legallic@yahoo.fr
Séverine Leroy : severine.leroy@univ-rennes2.fr

Consultez le programme

Consultez l’affiche de la journée d’étude (format A3)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *